Malgré un usage de la langue quasi exclusif à son pays d'origine, contrairement à la francophonie ou l'anglophonie par exemple, on peut compter aujourd'hui un bon nombre de méthodes d'apprentissage du japonais créées.

Ces manuels créés par des éditeurs japonais sont toujours disponibles en anglais (en tant que "langue universelle que tout le monde apprend") mais également dans quelques langues asiatiques, afin de faciliter l'intégration de la main d'œuvre étrangère dont le Japon ne peut se passer.

En plus de cela, il est apparu de nombreuses applications mobile et sites internet visant à vous aider à apprendre le japonais. Je vous en dresse donc ici une liste très détaillée afin d'aider votre apprentissage, selon votre rythme et selon votre objectif.


Conseils

Tout d'abord, voici quelques humbles petits conseils tirés de mon propre apprentissage de la langue.

  • Maîtrisez très rapidement les hiragana et katakana. C'est sûrement la chose la plus facile au sein du japonais, et qui peut se faire en quelques semaines à force d'un entraînement quotidien.
  • Ne vous fatiguez pas à l'écriture manuscrite. Si vous voulez vous exprimer ou prendre des notes, profitez des claviers japonais sur les ordinateurs et smartphones. Mais recopier à la main des dizaines de fois le même hiragana ou kanji n'est, à mon avis, ni utile ni passionnant.
  • Privilégiez d'abord la grammaire au vocabulaire. Bien que le vocabulaire soit évidemment essentiel, bien saisir les règles de grammaire et de conjugaison est le minimum pour réussir à déchiffrer le sens d'une phrase.
  • Ne retardez pas l'apprentissage des kanji. Je sais que cela représente un gros effort de travail, mais plus tôt vous vous habituerez à leur usage, et mieux ce sera.

Par spécialité

Avant d'en venir aux différentes "méthodes complètes", voici des ressources classées par spécialités pouvant être utile à chacun, que vous ayez déjà commencé votre apprentissage du japonais ou non.

Les hiragana et katakana

Vous vous doutez bien que l'apprentissage de ces derniers est nécessaire avant d'aller plus loin, tout comme leur usage est extrêmement fréquent au sein du japonais (particules de grammaire, terminaisons des verbes...) mais aussi pour l'apprentissage de la langue, car c'est grâce à ces alphabets qu'on vous écrira par exemple la prononciation des kanji avec ce que l'on appelle des furigana.

L'essentiel pour les apprendre vite est, à mon avis, de s'y confronter le plus souvent possible. Personnellement, j'ai préféré utiliser des applications car vous pourrez rapidement réviser au moindre moment de temps libre, en lisant les alphabets puis en réalisant des QCM.

  • Kana Town (gratuit, Android et iOS) : Utilise le système de répétition spatiale pour vous faire réviser plus souvent les kanas que vous avez du mal à apprendre. On peut également choisir de faire un QCM uniquement sur certains kanas, lorsque l'on a peu de temps par exemple.

Le vocabulaire

Afin de bien suivre votre progression, je vous conseille d'utiliser un seul outil à la fois qui utilise un système de répétition espacée. Aussi, je ne suis pas très fan des flashcards utilisant Anki car ce système n'est pas franchement adapté au japonais et à ses particularités (affichage en kanji ou hiragana, prononciation irrégulière, accents, synonymes...).

  • Renshuu (gratuit avec abonnement optionnel, site web, Android et iOS) : Un excellent site conçu très précisément pour le japonais, qui vous fera apprendre du vocabulaire (ou des kanji, de la grammaire...) de la bonne façon. On y trouve également de nombreux mini-jeux, des statistiques, et des paramètres extrêmement précis pour personnaliser l'expérience du site web.
  • Jisho (gratuit, site web) : Le dictionnaire en ligne le plus complet et le plus simple d'utilisation, une véritable référence dans le domaine. La recherche peut se faire à partir de la prononciation, d'un morceau de mot, etc. On peut également y consulter les détails d'un kanji précis.
  • Akebi (gratuit, Android) : Contenu quasi-identique à Jisho, mais au sein d'une application mobile. Il y a également un système de recherche par écriture manuscrite qui est très efficace.
  • Nihongo wo Tanoshimou ! (gratuit, site web) : Liste très utile d'onomatopées créée par l'Institut national de langue et de linguistique japonaises.

Les kanji

Qu'importe à quel point les kanji vous paraissent difficiles, plus vous avancerez dans l'apprentissage de la langue, plus vous finirez par les souhaiter le plus souvent possible plutôt que de voir du japonais écrit tout en hiragana (qui est finalement bien plus complexe à lire). La classification des kanji "par niveau de JLPT" n'est pas forcément la plus logique, à vous de choisir selon si le JLPT fait partie de vos objectifs ou non.

  • Kanji Study (gratuit avec achat in-app, Android) : Très certainement la meilleure application Android qu'il soit pour suivre un entraînement régulier aux kanji.
  • WaniKani (gratuit jusqu'à un certain niveau puis payant, site web) : Plutôt renommé, ce site web vous promettant d'apprendre efficacement des kanji par la méthode de répétition espacée semble être de bonne facture. Il prend le parti de "ranger" les kanji selon sa propre échelle, plutôt que d'utiliser les niveaux de JLPT comme ce qui se fait habituellement, ce qui peut dérouter si vous visez justement le passage d'un JLPT.
  • KanjiAlive (gratuit, site web) : Moteur de recherche de kanji avec des informations assez détaillées pour chacun d'entre eux. Il a juste l'inconvénient de nécessiter l'écriture en japonais (hiragana) de la lecture du kanji souhaité. Sur le blog associé, la page des 214 radicaux est une ressource très précieuse que vous aidera à bien décortiquer les kanji pour mieux les retenir et les différencier.

La grammaire

Pour le coup, la grammaire ou encore la conjugaison sont très difficiles à réviser "individuellement". Ce sont généralement les méthodes complètes qui vous apprendront comment bien comprendre et utiliser la langue, mais malgré ça, certains endroits existent pour au moins avoir un récapitulatif des règles grammaticales.

  • Bunpro (gratuit avec abonnement optionnel, site web) : Sans l'avoir essayé pour le moment, ses explications grammaticales accompagnées d'exemples semblent être un bon début si vous n'avez pas de méthode complète sous la main, ou si vous souhaitez pouvoir réviser la grammaire de temps en temps.
  • Tofugu (gratuit, site web) : Le site à l'origine de WaniKani propose une page très utile qui regroupe tous les articles d'explications grammaticales qu'ils ont pu écrire jusqu'ici.
  • Les sites web Renshuu et Kanshudo incluent également de courtes explications grammaticales.

La compréhension écrite

Il existe de nombreux contenus en japonais conçus pour ceux qui apprennent la langue, afin de leur faciliter la lecture et de les entraîner petit à petit.

  • NHK News Web Easy (gratuit, site web) : Des articles rédigés dans un japonais simple à comprendre y sont régulièrement postés, avec des furigana et des couleurs sur certains mots pour vite en comprendre le sens (nom d'une personne, d'un lieu ou d'une entreprise).
  • Le japonais dans les anime et les mangas (gratuit, site web) : Derrière ce nom assez explicite, se cache une ressource très intéressante proposée par la Japan Foundation. A travers des listes de vocabulaire et des planches de manga interactives où chaque bulle et onomatopée a une transcription et une traduction (en français !), vous pourrez apprendre des "façons de parler" propres à certains personnages, comme dialecte du Kansai ou la bienséance d'un majordome.
  • Satori Reader (gratuit avec abonnement optionnel, site web) : Un ensemble d'articles et de news dont l'affichage des kanji peut s'adapter à votre niveau réel. On peut également écouter chaque phrase et en voir le sens en anglais si l'on a encore du mal à comprendre, et un système de répétition espacée nous faire apprendre du vocabulaire.
  • Japanese.io (gratuit avec abonnement optionnel, site web) : Cette application web vous permet en autres d'y copier le texte de votre choix en japonais afin de pouvoir facilement voir la prononciation de ses kanji (furigana) ou de carrément consulter l'extrait Wikipédia des noms propres. Un dictionnaire intégré et une liste de vocabulaire connu permet de garder une trace de sa progression.
  • Natively (gratuit, site web) : Plutôt que de créer du contenu, ce site recense des livres et mangas selon le niveau de japonais nécessaire à leur compréhension.

La compréhension orale

Pour s'habituer à écouter du japonais le plus proche possible du quotidien, on trouve de nombreux contenus avec des transcriptions très utiles. Elles sont toujours disponibles en japonais, puis parfois "uniquement en hiragana" ou en romaji, et souvent également en anglais voire en français pour comprendre le sens de chaque phrase.

  • Japan-Easy (gratuit, site web) : Diffusée d'abord sur la chaîne NHK World, cette série de petits sketches vous montrent quelques exemples de conversations très simples. La vulgarisation y est très forte afin que n'importe qui puisse y comprendre et apprendre quelque chose. Il y a aussi eu une saison 2.
  • Hirogaru (gratuit, site web) : Série de vidéos créées par la Japan Foundation et portant sur des aspects culturels ou pratiques du Japon. On y trouve bien sûr des sous-titres en japonais et en anglais, ainsi que des articles associés faciles à lire (furigana sur les kanji) et dont on peut écouter chaque paragraphe.
  • TUFS Language Modules (gratuit, site web) : Proposé par l'Université de Tokyo des études étrangères, ce site web recense de courtes vidéos (un peu rétro) avec diverses situations.
  • Jplang (gratuit, site web) : Encore une ressource proposée par l'Université de Tokyo des études étrangères, qui constitue en de nombreuses discussions audio. L'inconvénient est que tous les boutons pratiques (précédent, suivant, montrer/afficher les sous-titres anglais) sont écrits en japonais, et cela demande donc un petit temps pour comprendre le fonctionnement du site web.
  • mic-J AV Resources for Japanese Language Instruction (gratuit, site web) : Mis à disposition à tous par l'Université métropolitaine de Tokyo, on trouve de nombreuses vidéos sur la langue japonaise en elle-même, sur la culture du pays... des sous-titres ou des transcriptions de ce qui est dit sont souvent disponibles.

Les méthodes complètes

La plupart des méthodes restent sous la forme de manuels d'apprentissage, très souvent accompagnés d'un CD pour la compréhension orale (mais leur contenu est souvent disponible au téléchargement sur le site internet des éditeurs). Il en existe désormais un très grand nombre, mais voici ceux que j'ai utilisé jusqu'ici :

  • TRY! : Une méthode que je trouve vraiment très sympathique, qui extrait toujours ses leçons de grammaire d'un petit dialogue réaliste. Les explications grammaticales sont extrêmement détaillées, et vous aurez toujours des petites questions pour vous entraîner, au format des questions que l'on trouve lors du JLPT. À mon avis, ce manuel peut suffire pour un apprentissage de la langue en solo.
  • Nihongo So-Matome : Un récapitulatif du minimum qu'il faille connaître au niveau grammatical pour le niveau de JLPT visé par le livre. On y trouve également pas mal de questions d'entraînement et de longs textes à lire. Attention cependant, les explications grammaticales sont très succinctes, et il veut mieux utiliser ce livre avec un professeur particulier par exemple. Sinon, cela représente un bon moyen de réviser rapidement des notions que l'on connaît déjà.
  • Shin Nihongo 500 Mon : Un manuel de révision destiné à ceux qui ont en vue de passer le JLPT. Il vous propose de réaliser chaque jour quelques pages de QCM portées sur les kanji, le vocabulaire et la grammaire, dans l'objectif de terminer le livre en 4 semaines.

Si vous cherchez à vous faire un avis sur la méthode qui vous correspondrait le plus, je vous conseille la chaîne YouTube de Chad Zimmerman, qui a déjà analysé et présenté une trentaine de méthodes différentes de façon très détaillée.

En dehors des manuels, il existe bien sûr un très grand nombre de ressources gratuites sur internet qui pourront déjà grandement vous aider au début de votre apprentissage du japonais. La plupart sont fournies par la NHK (télévision publique japonaise) ou la Japan Foundation (créateur de l'examen JLPT).

  • Le japonais en douceur (gratuit, site web) : Une méthode très soignée fournie par la chaîne NHK World pour apprendre petit à petit la langue à travers sa grammaire, son vocabulaire et ses kanji. Sa particularité est surtout d'intégralement disponible en français ! Chaque leçon propose un court sketch vidéo, des explications audio en français d'une dizaine de minutes, puis de la compréhension orale et écrite.
  • Le japonais en douceur version 2015 (gratuit, site web) : La première version de la méthode ci-dessus, qui est toujours disponible car ses leçons diffèrent légèrement de la nouvelle version.
  • Easy Japanese For Work (gratuit, site web) : Toujours chez NHK World, cette série de vidéos fait appel à de vrais travailleurs étrangers vivant au Japon pour créer des leçons de grammaire à partir de situations qu'ils peuvent réellement rencontrer au sein de leur travail.
  • Le challenge d'Erin ! Je peux parler Japonais (gratuit, site web) : Récemment mis à jour (l'ancien site utilisait Flash Player), cette collection de vidéos conversationnelles provient à l'origine de DVD créés par la Fondation du Japon. Pour chaque vidéo, en plus d'en avoir à disposition des sous-titres en japonais (incluant des versions "kana" ou "romaji"), il y a également des sous-titres en français ! Vous trouverez aussi une version "manga" de la vidéo, une liste de vocabulaire liée, un point culturel...
  • E-Minato (gratuit, site web) : Portail de la Japan Foundation regroupant de nombreuses méthodes d'apprentissage accessibles gratuitement. La plupart sont disponibles en anglais, et quelques-unes en français.
  • Marugoto Plus (gratuit, site web) : Classée par niveaux, cette méthode de la Japan Foundation vous apprendra la langue petit à petit à l'aide de vidéos conversationnelles auxquelles sont associées des points de grammaire, du vocabulaire, des kanji... On y trouve également des articles en anglais sur la vie et la culture du Japon.
  • IRODORI (gratuit, site web) : À l'origine au format papier, cette méthode de la Japan Foundation est mise à disposition gratuitement au format PDF, accompagné de fichiers audio. Elle a été spécialement conçue pour ceux qui souhaitent s'installer au Japon et qui ont donc besoin d'un certain niveau dans des domaines précis. La réalisation graphique est particulièrement bonne, comparé à d'autres manuels d'apprentissage.
  • Connect and Enhance Your Life in Japanese (web, gratuit) : Fruit de l'Agence pour les Affaires culturelles, cette méthode a été créée à destination des nouveaux résidents au Japon afin de les aider dans leur vie quotidienne (au restaurant, à la Poste, à la mairie, à l'hôpital...). C'est une initiative officielle qui est plus que louable, et les vidéos sous-titrées en japonais, romaji et anglais seront d'une grande aide.

Vous n'êtes pas sans savoir que YouTube abrite également de nombreuses chaînes destinées à vous faire apprendre le japonais, et ce toujours de façons très différentes. En voici une petite sélection :

  • Cours de japonais ! par Julien Fontanier : On ne peut nier la qualité de ces cours vidéo, qui vous seront d'une grande aide lorsqu'il faudra comprendre les subtilités de la langue dans sa grammaire et sa conjugaison. Le format se prête plutôt à ceux qui souhaitent apprendre la langue de façon ludique, plutôt qu'à ceux qui souhaitent avant tout réviser pour un niveau de JLPT en particulier.
  • Ako Nihongo Lessons : Pour ceux visant l'obtention d'un JLPT justement, vous trouverez ici de très nombreuses leçons et révisions triées par niveau de JLPT. En supportant Ako via son Patreon, vous pourrez même assister à ses cours de japonais en direct et avoir accès à des contenus exclusifs.
  • Japanese Ammo with Misa : Beaucoup de vocabulaire et d'explications grammaticales précises dans des vidéos aux thèmes divers et variés. Les sous-titres en japonais sont particulièrement soignés, vous aidant à discerner rapidement les particules, les mots, les verbes...
  • Miku Real Japanese : Ici aussi, vous trouverez beaucoup de vidéos portant sur du vocabulaire utile ou des points de grammaire précis, mais il y a également de nombreuses conversations en japonais à écouter pour s'entraîner.

Crédits